L’initiative “Performance Intelligence Research” de Kitman Labs  a identifié les besoins les plus urgents auxquels sont confrontés les praticiens du sport d’élite – tels qu’ils les définissent.

Notre enquête qui vient d’être publiée, a mis en évidence les besoins les plus pressants en fonction des sports et des rôles. Les résultats indiquent la voie à suivre pour que la recherche future cible mieux son action sur ce qui compte davantage pour avoir un impact sur le terrain. 

 

Pourquoi avons-nous lancé l’initiave “Performance Intelligence Research” (PIRI) ?

Une décennie d’évolution de la science de la performance a permis à notre industrie de générer des outils précieux, des solutions significatives et d’accumuler un volume important de recherche.

Mais trop souvent, il y a une déconnexion et parfois même un grand fossé entre la technologie, le travail académique et la mise en place pratique. Ceci n’aide pas à résoudre les véritables enjeux stratégiques et tactiques auxquels les praticiens du sport d’élite sont confrontés chaque jour. La synapse est trop large.

 

Nous voulons trouver une solution pour arranger cela !

Le sport d’élite est dynamique et de nouveaux défis surgissent chaque jour. En tant qu’anciens praticiens ayant vécu l’incroyable quotidien et le rythme effréné du sport d’élite, nous savons à quel point l’environnement évolue rapidement et connaissons les lacunes qui peuvent apparaître lorsque la recherche ne peut pas avancer au même rythme. 

Le PIRI est un mécanisme destiné à combler ces lacunes, à aider notre secteur à évoluer aussi vite que les praticiens – à la vitesse du sport – pour boucler la boucle et traduire les idées en actions sur le terrain.

 

Cultiver une communauté de recherche dynamique et diversifiée

Le PIRI ne réside pas uniquement dans les murs de Kitman Labs ou même dans ceux de nos clients. Nous développons et faisons croître une communauté de praticiens de tous types d’organisations sportives, d’universitaires du monde entier et d’experts ayant une expérience approfondie. En promouvant un groupe actif aux perspectives diverses, nous entrevoyons un avenir de recherches intéressantes, solides et pratiques pour soutenir l’évolution des besoins et guider les progrès technologiques. En restant en contact étroit avec les praticiens, nous établirons un dialogue interactif qui nous permettra de rester à la page et dans le monde réel.

 

Créer un dialogue à double sens commençant par l’écoute

Nous investissons dans la recherche ouverte car nous voulons que cet effort soit plus que transactionnel. Sans liens clairs entre les mondes académiques et praticiens, il n’est pas certain que les bonnes questions atterrissent sur les bureaux des chercheurs et que des recherches appropriées soient menées.

Pour le projet inaugural du PIRI, nous avons élaboré une enquête visant à identifier les besoins actuels de l’industrie et déterminer ceux qui ont été honorés et ceux qui ne l’ont pas été. La force de nos réponses provenant de multiples praticiens de la médecine, de la performance et du coaching a confirmé le besoin d’une telle approche.

 
 

Résultats de l’enquête auprès des praticiens

Nous avons commencé par écouter les personnes qui travaillent quotidiennement en première ligne avec les équipes. Nous voulions sortir et parler aux praticiens – et pas seulement à nos propres clients.

 

En deux tours, notre enquête en ligne a échantillonné 230 praticiens du sport d’élite afin d’aider les chercheurs à affiner les futurs sujets d’investigation pour des résultats plus significatifs. Pour consulter l’article publié sur notre enquête, lisez ici les résultats complets.

 

Indépendamment du pays, du sport ou des individus, les personnes interrogées ont évoqué des problèmes similaires. Les problèmes suivants ont été les plus souvent cités comme étant à la fois très importants et complexes à comprendre ou à mettre en place :

 

  • L’évaluation du risque de blessure à partir de variables et de contextes multiples (70 % des sondés l’ont jugée à la fois importante et complexe), et les stratégies de réduction des blessures (60 %).
  • Contrôle de la charge (60%), de la condition physique et de la fatigue (65%)
  • Quantification de la performance et de la valeur des joueurs (63%)
  • Elaboration des process de prise de décision (61%)
 
Voir la figure 1 ci-dessous pour plus de détails  sur les problèmes spécifiques auxquels les praticiens sont confrontés

Les trois principaux obstacles et les défis rencontrés pour les trois sujets les plus importants étaient liés:

  • Manque de vision uniforme entre collègues
  • Manque de budget et de personnel
  • Manque de temps

Il convient de noter que 65% des sondés n’étaient pas des clients de Kitman Labs. Nous considérons cela comme un signal particulièrement fort de l’attrait plus large du travail et de la mission du PIRI et nous sommes impatients d’entendre ceux qui ont des approches ou des philosophies différentes des nôtres. En fait, c’est tout l’intérêt !

 

Comment la communauté des chercheurs doit-elle réagir ?

Comme les équipes tendent de plus en plus à fonctionner de manière moderne et collaborative, tout en étant informées par les données, les chercheurs devraient élargir le spectre de leurs recherches. 

Pour nous, cela signifie étendre la recherche traditionnelle (axée sur la physiologie) à la performance sportive centrée sur la science des données, jusqu’à la mise en place de nos résultats pour avoir un réel impact.

Il s’agit également de découvrir et de valider des méthodes permettant de contextualiser, de partager, de communiquer et de collaborer efficacement autour des données et des informations. Ceci dans le but de favoriser l’alignement, la prise de décision, créer du changement et encourager l’amélioration en continu.  

 

L’enquête a notamment mis en évidence la nécessité de mener des recherches dans plusieurs domaines différents :

Fournir des solutions globales :

Les résultats de l’enquête nous indiquent que le secteur est en train de mûrir : les organisations d’élite ne veulent pas de solutions ponctuelles; elles veulent des réponses holistiques et organisationnelles qui répondent aux besoins identifiés ci-dessus. Il existe une réelle volonté de la part des organisations de changer leur mode de fonctionnement, de parvenir à un consensus et à un alignement en interne afin d’atteindre les objectifs de performance et de santé. Cela confirme de manière indépendante notre conviction que l’industrie est véritablement entrée dans l’ère de l’intelligence de la performance. La recherche peut valider l’utilisation des données pour créer cet alignement, et élaborer un plan commun de réussite.

 

 

Aide à la prise de décision : Ces dernières années, la technologie de notre secteur s’est concentrée sur les équipements, les capteurs, la gestion des données et la visualisation, et non sur la création d’outils d’aide à la prise de décision. Les connaissances acquises ici nous amènent à penser que la prochaine ère technologique devrait mettre l’accent sur l’aide à la prise de décision des experts. Notamment en optimisant le temps des praticiens, l’utilisation d’analyses progressives, la collaboration entre le personnel et les processus sur et en dehors du terrain. La révolution du big data a été un succès mais il est primordial d’établir une communication claire afin d’intégrer ces informations dans la pratique quotidienne et ensuite, de prendre les meilleures décisions. La recherche peut aider à trouver les meilleurs moyens de visualiser, de contextualiser et de partager l’information pour une action rapide et efficace.

 

Développer un vocabulaire commun : En plus du changement organisationnel mentionné ci-dessus, les praticiens veulent la capacité d’apprendre avec un vocabulaire commun – une lingua franca de la performance – au sein et entre les organisations qui serait adapté aux données pour une vision et une compréhension partagées. La recherche peut identifier des méthodes efficaces pour construire des modèles mentaux partagés établissant un langage commun de la performance.

 

 

Appel à tous les praticiens

À l’avenir, la PIRI restera concentrée sur le renforcement de la pertinence de la recherche en sciences du sport et l’accélération de la vitesse à laquelle les connaissances fondées sur la recherche peuvent faire passer du synapse à l’action.

Mais nous ne pouvons pas le faire seuls. Nous invitons les autres – chercheurs, entreprises, organisations à but non lucratif et clubs – à nous rejoindre dans cet effort de collaboration. Que nous ayons déjà travaillé ensemble ou non, nous accueillons les perspectives alternatives et les philosophies contraires afin de développer la prochaine génération de solutions pour le sport de haut niveau.

 

Rejoignez l'Initiative!

Dites-nous ce que vous pensez de la recherche, accédez à nos publications et participez à nos programmes de recherche.